Fake news sur l’existence de camps ouïghours en Chine :de la propagande médiatique en démocratie

arton33834-b29bc

Le mensonge flagrant, repris par Reuters puis les médias grand public, s’appuie sur des allégations infondées de deux membres de comités indépendants, d’organisations financées par les États-Unis et d’un groupe d’opposition fantôme.

On attends les démentis…

https://www.legrandsoir.info/non-l-onu-n-a-pas-accuse-la-chine-de-detenir-des-musulmans-ouighours-dans-des-camps-the-grayzone-project.html